Traitements par Plexr

Une blépharoplastie médicale ? Cap sur le Plexr !

Lorsque le regard semble constamment fatigué, les paupières sont alors parfois tombantes en rapport avec un relâchement (ou ptose) de la peau en regard de cette zone.
Et si une blépharoplastie médicale était une excellente idée ?

Une blépharoplastie médicale ? Cap sur le Plexr !

Les différentes solution de blépharoplastie

Dans ce cas de figure, trois possibilités s’offre au patient :

  • l’abstention thérapeutique, dans le cas où le patient ne réaliser aucun traitement ou encore si la ptose est à peine débutante.
  • La blépharoplastie chirurgicale dans le cas où le patient souhaite bénéficier d’un traitement radical qui consistera à inciser les paupières selon différentes techniques, sous anesthésie générale et retirer l’excès de peau.
  • La blépharoplastie médicale au centre avec le Plexr dans les cas où le patient souhaite bénéficier d’un traitement progressif (3 à 4 séances espacées d’un mois), non chirurgical, avec peu ou pas de suite après le traitement.

La technologie Plexr

Le Plexr supprimera l’excès de peau déterminé préalablement avec le patient lors du premier rendez-vous d’information au Centre Laser Sorbonne.
Le relâchement cutané sera progressivement corrigé.

Pour obtenir le résultat attendu, plusieurs séances mensuelles seront parfois nécessaires (fonction de l’importance du tissu excédentaire à enlever).

Le traitement est très individualisé, et permet dans une certaine mesure de corriger le regard ou toute autre zone.

Cette technique est née de la nécessité d’intervenir sur des lésions dermatologiques ou des imperfections, où il est très difficile d’utiliser le laser (en raison du coefficient de réflexion ou d’absorption) ou l’électro-coagulation (en raison de la faible conductivité électrique de certains tissus).

Avec le Plexr, la zone traitée refroidit immédiatement et ne surchauffe pas le tissu environnant !

Plus d’informations :

  • Plexr : un regard plus jeune grâce à la blépharoplastie médicale ?
    Traitements par Plexr

    Plexr : un regard plus jeune grâce à la blépharoplastie médicale ?

    Le regard est certainement la partie du regard la plus énigmatique mais aussi la plus impacté par le temps qui passe. Existe-t-il une solution non chirurgicale pour la traiter ? Oui depuis quelques années !
    Le Plexr : une technologie de plasma Le centre Laser Sorbonne est équipé de la technologie Plexr. Cela permet sans passer par la chirurgie, de diminuer l’excès de peau au niveau des paupières (essentiellement supérieures).
    En effet, Celles-ci sont alors parfois tombantes en rapport avec un (...)

  • Quels traitements contre le xanthelasma des paupières ?
    Traitements par Plexr

    Quels traitements contre le xanthelasma des paupières ?

    Pour rappel, le xanthelasma est un petit dépôt jaune plus ou moins épais des paupières supérieures et inférieures. Il commence souvent dans le coin interne des paupières et s’étale progressivement . La cause reste inconnue. Dans 50% des cas, un taux élevé de mauvais cholestérol dans le sang est associé. L’augmentation du risque cardio-vasculaire est discutée. Découvrez les différents traitements esthétiques qui permettent d’éradiquer cette pathologie bénigne.
    Les différents traitements contre le (...)

  • Une blépharoplastie médicale ? Cap sur le Plexr !
    Traitements par Plexr

    Une blépharoplastie médicale ? Cap sur le Plexr !

    Lorsque le regard semble constamment fatigué, les paupières sont alors parfois tombantes en rapport avec un relâchement (ou ptose) de la peau en regard de cette zone. Et si une blépharoplastie médicale était une excellente idée ?
    Les différentes solution de blépharoplastie Dans ce cas de figure, trois possibilités s’offre au patient : l’abstention thérapeutique, dans le cas où le patient ne réaliser aucun traitement ou encore si la ptose est à peine débutante. La blépharoplastie chirurgicale dans le (...)

  • Le Xanthélasma des paupières c’est quoi ?
    Traitements par Plexr

    Le Xanthélasma des paupières c’est quoi ?

    L’excès de cholestérol dans le sang est aussi responsable de différents dépôts pathologiques se retrouvant à divers endroits du corps. C’est ce que l’on appelle le xanthelasma.