Intimité Féminine

Intimité féminine : rôle du laser CO2 sur le Lichen Scléreux

Au Centre Laser Sorbonne, nous utilisons le laser CO2 SmaXel afin de traiter l’intimité féminine.
Voici un résumé de cette nouvelle étude qui démontre l’intérêt de cette technique pour le traitement de patientes atteintes de Lichen Scléreux (LS), en analysant les changements et soulagement de l’inconfort féminin.

Matériels et méthodes

Les auteurs rapportent une série de cas de dix patientes atteints de troubles histologiques LS [1] vérifié, soumis à un laser au CO2 fractionné, de janvier 2017 à décembre 2017. L’âge moyen des participantes était de 55 ans (intervalle compris entre 40 et 68 ans), et cinq avaient déjà été traités avec une pommade à 0,05% de propionate de clobétasol, un corticostéroïde topique, avec une efficacité limitée.

Le nombre total de séances variait en fonction de l’extension du lichen, d’un à trois traitements.

Résultats

Toutes les patientes ont toléré la procédure avec une ré-épithélialisation survenant dans les 3 à 4 semaines dans tous les cas. Le CO2 a réussi à provoquer une réduction des symptômes, voire une rémission. Ils ont constaté une amélioration de l’apparence de l’introïtus, et de l’ouverture élastique et fermeture.
L’histologie post-traitement a révélé un épithélium trophique avec une acanthose [2] légère et de petites zones avec une hyperkératose superficielle.

Ces résultats ont été maintenus tout au long des trois mois de suivi.

Conclusion

Le traitement au laser est relativement simple et efficace. Les changements histologiques observés chez ces patientes suggèrent un effet de guérison plus complet grâce au laser CO2, avec une approche pas seulement symptomatique. Les auteurs attendent le prochain suivi pour établir la durée des effets.

Par conséquent, le laser CO2 est une option de traitement valable contre le Lichen Scléreux, améliorant l’inconfort par les modifications histologiques des tissus.

Plus d’informations sur le traitement :

Etude intimité féminine
Etude intimité féminine lichen sclérosant