FAQ du Centre Laser Sorbonne

FAQ Intimité féminine

L’intimité féminine est encore un sujet tabou. Cependant, la femme subit une modification de ses parties intimes avec l’âge qui se traduit notamment par un relâchement des tissus, une sécheresse vaginale, une apparence inesthétique de la vulve ou par une perte de la tonicité des parois vaginales qui va engendrer des difficultés de l’intimité féminine.
Le traitement par laser CO2 Fractionné SmaXel peut être une excellente solution dans certains cas.

- Quelles sont les causes du relâchement vaginal ou vulvaire ?
Grossesse et accouchement peuvent induire un traumatisme qui peut entraîner une perte de tonicité vaginale. Ce relâchement est plus susceptible de se produire après plusieurs grossesses ou après la naissance avec ou sans forceps d’un gros bébé.
- Quelles peuvent être les causes d’une sécheresse vaginale ?
Avec l’âge, les changements hormonaux ou des traitements de radiothérapie, certaines patientes peuvent remarquer une perte de lubrification vaginale qui entraine des rapports sexuels douloureux.
- Votre consultation pour un traitement de l’intimité féminine
Il est tout à fait normal de ressentir une certaine appréhension, ne pas hésiter en parler avec votre médecin. Assurez vous de poser vos questions. Il est très important de comprendre tous les aspects du protocole de rajeunissement vaginal ou vulvaire. Lors de votre consultation de rajeunissement du vagin ou de la vulve, assurez-vous de vous munir du résultat de votre dernier frottis cervico-vaginal (moins d’un an).
- Le traitement de l’intimité féminine est-il douloureux et ai-je besoin d’une anesthésie pendant ou après le traitement ?
Le traitement n'est pas ou peu douloureux. Le soin est fait sans anesthésie pour le vagin, mais il nécessite une crème anesthésiante pour la vulve. Une application post-laser sur la vulve d’une crème cicatrisante est nécessaire.
- Et après le traitement de l’intimité féminine ?
Certaines femmes peuvent signaler un léger inconfort pendant quelques jours après le traitement laser. Certaines patientes éprouvent parfois des pertes vaginales pendant quelques jours après le traitement en fonction de l’appareil utilisé, les patients peuvent être incitées à s’abstenir de relations sexuelles et d’utilisation de tampons hygiéniques quatre jours après traitement.
- Vais-je remarquer des résultats tout de suite ?
Le fait de volatiliser les tissus stimule les cellules productrices de collagène, sorte d’effet tenseur qui prend environ 1 mois. Le traitement au laser SmaXel peut entraîner quelques rougeurs sur la muqueuse pendant quelques jours.
- Quel est le protocole classique pour la réjuvénation vaginale ou vulvaire ?
Le protocole recommandé est de 3 séances. Une séance d’entretien si nécessaire à 6 ou 12 mois pour entretenir le résultat.

Plus d’informations sur l’intimité féminine :

Date de publication : mercredi 29 avril 2020