Cryolipolyse et amincissement

CryoLipolyse et température

Une récente étude met clairement en évidence l’importance du phénomène "chaud-froid " - tempering - dans les résultats des traitements des bourrelets par cryolipolyse

CryoLipolyse et température

Cryolipolyse : La guerre du froid

Les constructeurs de Lipocryolyse semblent se livrer à une véritable "guerre du froid". Cependant, il ne faut en aucun cas confondre la température d’émission de l’appareil avec la température au contact avec la peau.

En effet, quelle que soit la température émise par l’appareil (+3 °C, -5°C, -10°C, -13°C voire –30°C !) la température au contact de la peau (celle que laissera passer le "pad" de protection) sera forcément positive sinon il y a ce que l’on appelle frostbite [1] et nécrose [2].

En effet, comme le site de la >CCHST l’explique :
"...Les gelures surviennent lorsque la température des tissus chute au-dessous du point de congélation (0 °C ou 32 °F) ou que la circulation sanguine est obstruée.

Les vaisseaux sanguins peuvent être endommagés gravement ou de façon permanente, et la circulation sanguine peut être interrompue dans la région atteinte. Dans les cas les moins graves, les symptômes englobent l’inflammation de la peau par plaques, parfois accompagnée de douleur. Dans les cas sévères, les tissus peuvent être endommagés, mais la personne n’éprouve aucune douleur ou ressentira une sensation de brûlure ou de picotements qui sera suivie de l’apparition de cloques...."
En revanche, selon l’étude du Dr Pinto, la solution la plus efficace est de moduler la température en procédant par une phase de chaleur (41°C pendant 10 minutes) sur le tissu suivi d’une phase de refroidissement à 3°C durant 35 minutes, puis une dernière phase d’augmentation de la température à 41°C pendant 15 minutes.

C’est ce que permet le LipoContrast® de Clinipro :
On dit de cette Cryolipolyse qu’elle est “triphasée” : le tissu graisseux est soumis à un triple choc thermique qui - au final - majorera les résultats tout en restant dans des températures positives donc en évitant tout risque inutile. C’est la raison pour laquelle le Centre Laser Sorbonne a choisi le LipoContrast® de Clinipro.

Retrouvez l’article original complet :

Plus d’informations sur le traitement de Cryolipolyse :

  • Perdre ses bourrelets graisseux grâce à la cryolipolyse
    Cryolipolyse et amincissement

    Perdre ses bourrelets graisseux grâce à la cryolipolyse

    Qui dit bourrelet, dit cryolipolyse ; et pas n’importe laquelle ! La cryolipolyse médicale avec le recul nécessaire pour éviter tout désagrément.
    Comment la cryolipolyse fonctionne ? Lorsque la cellule graisseuse est soumise à un froid intense et prolongé elle se cristallise pour entraîner une mort naturelle. Les cellules adipeuses vont alors se dégrader naturellement après le traitement… Pour certains patients, un seul traitement suffit pour atteindre l’objectif qu’ils visent. D’autres décident de (...)

  • Cryolipolyse et régime alimentaire
    Cryolipolyse et amincissement

    Cryolipolyse et régime alimentaire

    La Cryolipolyse est un traitement médical alternatif à la lipoaspiration qui réduit le stockage graisseux installés résistant à un régime. Le froid provoque une destruction des cellules graisseuses, éliminées par les voies naturelles par la suite.
    Rappel sur la Cryolipolyse La cryolipoyse permet donc de traiter de façon très ciblée les petites surcharges graisseuses du corps. Celles dont il est justement très difficile de se débarrasser même si on pratique régulièrement une activité sportive et que (...)