Publication d’une étude multicentrique et internationale, sur le traitement des onychomycoses par le laser PinPointe™

publié le 26/04/2013 à 11:45 dans la rubrique Mycose des ongles


Etude multicentrique et internationale, sur le traitement des onychomycoses par le laser PinPointe™ sur un échantillon représentatif de 262 patients.

Trois centres lasers de podiatrie, deux aux Etats-Unis et un en Angleterre, ont publié une étude sur l’évolution des patients ayant bénéficié d’une séance de laser PinPointe™ pour traiter leur mycose des orteils. Cette étude est disponible dans son intégralité en anglais à l’adresse ici.

Les conditions de l’étude ?

Cette étude nous donne des informations importantes sur le taux de succès du traitement des mycoses au laser, ainsi que sur la réduction des lésions et le pourcentage de récupération des ongles infectés. Elle repose notamment sur le suivi des patients qui avaient effectué le traitement laser PinPointe™ dans le cadre de l’agrément FDA pour le laser PinPointe.

Ce document décrit une amélioration des résultats au fur et à mesure du temps dans les mois qui suivent la séance laser. En effet, si 67% des patients présentent des signes d’amélioration de leur mycose au bout de 3 mois, ils sont 81% à répondre positivement au bout d’un an. Ce chiffre atteindrait même 100% lorsque l’on utilise la technique de planimétrie (imagerie 3D) qui permet de déterminer à la fois, la surface de repousse saine de l’ongle et l’aire de réduction des lésions.

Ainsi, alors qu’à l’origine les patients avaient en moyenne seulement 28% de surface saine de l’ongle, 7 mois après le traitement, ce pourcentage grimpe à 78%.

Les trois auteurs rappellent également combien la mycose de l’ongle - cette affection pathogène - est courante dans la population. Ils parlent même d’un taux de prévalence de 40% chez les seniors américains.

Les conséquences d’une mycose des orteils

Ils insistent aussi sur les conséquences que peut avoir une mycose des orteils non soignée chez des patients immuno-déprimés (survenue d’infections opportunistes), ou diabétiques (risque d’amputation). Ils rappellent également qu’un ongle infecté est un “réservoir” à microbes qui peut causer le “pied d’athlète” (pour plus de renseignements sur la mycose de l’ongle cliquez sur ce lien).

Les traitements anti-fongiques

Les auteurs décrivent ensuite les traitements anti-fongiques existants oraux et locaux avec leurs effets secondaires et leur efficacité respective.

D’après eux, 90% des patients atteints d’une infection de l’ongle pourraient bénéficier d’un traitement par laser même lorsque le résultat des prélèvements est négatif pour les dermatophytes. En effet, le traitement par laser PinPointe n’a pas été confiné aux patients ayant une onychomycose confirmée par prélèvement. Les trois podiatres américains et britannique, auteurs de l’étude, considèrent que l’infection de l’ongle est généralement un mélange de germes qui inclut des moisissures, des champignons, des levures et d’autres bactéries.

Les 262 patients (soit 453 gros orteils infectés par une mycose) n’ont fait l’objet - pour la plupart - que d’un diagnostic clinique sans prélèvement ni culture,

Protocole pour un traitement laser PinPointe™

Dans un second temps les trois auteurs explicitent le protocole suivi pour le traitement laser d’une mycose de l’ongle :

  • débridage de l’ongle.
  • séance de laser PinPointe™ (un ou deux passages du faisceau sur toute la surface de l’ongle et une marge de 2 à 5 millimètres sur le contour)
  • Application quotidienne d’un anti-fongique local.
  • Consignes strictes en matière d’hygiène comprenant la désinfection des chaussures.
  • Tous les patients ont été suivis sur trois mois pendant un maximum de dix mois.

  • Pour conclure

    Mycose orteil Mycose orteil

    Ces trois praticiens considèrent que le laser PinPointe est une alternative au traitement classique par voie orale des mycoses : le traitement laser est rapide et sans effets secondaires. A la différence des médicaments par voie orale, il est inutile de contrôler la formule sanguine et il y a peu de contre-indications.

    D’autre part, les résultats laisseraient supposer que le laser PinPointe peut être utilisé non seulement sur les ongles atteints d’onychomycose mais également sur des infections de l’ongles dues à d’autres germes pathogènes.

    Chris Horine, DPM, Neat Feet Podiatry Laser Center, San Jose,CA

    Hamish Dow, DpodM HCPC, The Dow Clinic & Newcastle Nail Laser Centre, Newcastle upon Tyne,UK

    John Cozzarelli, DPM, Podiatry Associates of Belleville, Belleville, NJ

    PDF - 834.3 ko
    Vous avez trouvé cet article intéressant ? Vous souhaitez partager l'information avec vos amis ?
    Faites connaître le Centre Laser Sorbonne sur les réseaux sociaux !


    Facebook